Appui budgétaire : le gouvernement signe un accord avec six pays et institutions



Dakar, 9 avr (APS) - Le Sénégal a signé mardi à Dakar un Arrangement cadre pour les appuis budgétaires (ACAB) d’une durée de trois ans visant à améliorer le dialogue entre le gouvernement et les partenaires, en mettant l’accent sur l’efficacité de la politique gouvernementale, a indiqué Amadou Kane, ministre de l’Economie et des Finances.

L’ACAB ‘’ vise aussi à améliorer le dialogue entre le gouvernement et les partenaires, en mettant l’accent sur l’efficacité de la politique gouvernementale'', a souligné Amadou Kane.

Il s’exprimait lors de la cérémonie de signature de l'ACAB entre le gouvernement sénégalais, l’Union européenne, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, l’Espagne, le Canada, et les Pays-Bas.

Selon lui, ‘’il s’agit d’un arrangement cadre de trois ans entre six pays et institutions et le gouvernement du Sénégal. Cet arrangement traduit un engagement du gouvernement du Sénégal et de ses partenaires au développement’’.

Deuxième du genre, l’ACAB ‘’traduit également la volonté du gouvernement du Sénégal et de ses partenaires au développement de continuer l’appui budgétaire comme une des modalités de leur coopération financière, dans la mise en œuvre de la politique économique et sociale, et des politiques et programmes sectoriels du pays’’, a indiqué Amadou Kane.

‘’En acceptant de nous accompagner par la modalité de l’appui budgétaire, vous vous inscrivez certes dans la logique de la déclaration de Paris mais, surtout, vous appréciez les réformes réalisées par le gouvernement du Sénégal en vue d’atteindre les meilleures pratiques en matière de transparence budgétaire de contrôle et de reporting’’, a dit le ministre de l’Economie et des Finances.

Perry Calderwood, ambassadeur du Canada au Sénégal, a salué ‘’la vision et la priorité que le Sénégal accorde aux réformes en gouvernance et en gestion des finances publiques''. ''Quand elles seront réalisées, celles-ci feront du Sénégal un pays doté d’une gouvernance plus transparente avec une imputabilité publique de l’ensemble des acteurs publics’’, a-t-il assuré.

Pour lui, ‘’cet arrangement permettra d’assurer une aide au développement au Sénégal plus efficace et plus efficiente, afin de promouvoir davantage la prévisibilité de l’aide publique au développement au Sénégal’’.

‘’C’est un outil qui aidera le gouvernement du Sénégal à mettre en œuvre son ambitieux plan de réformes. Il offrira l’opportunité pour un meilleur accompagnement du Sénégal dans l’atteinte de ces objectifs de la réduction de la pauvreté et la croissance économique’’, a expliqué l’ambassadeur.

Le gouvernement du Sénégal prévoit d’organiser, en automne, une table-ronde des partenaires au développement, afin de présenter sa stratégie de développement économique et social. Il s’agit là de l’aboutissement d’un long processus de formulation de ses objectifs de développement et des moyens de sa mise en œuvre.



FD/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 94 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance