Après le projet avorté de Diamniadio : Le Mca se remet définitivement sur les rails



Le Millenium Challenge Corporation (Mcc) a accordé une subvention de 6,7 milliards de francs pour compléter les études détaillées des projets à réaliser dans le cadre du Millenium Challenge Account.

Après le projet avorté de la plate-forme de Diamniadio, les Américains sont sur la dernière ligne pour le développement de pôles économiques identifiés dans les parties Nord et Sud du pays. Le Sénégal a repris, en janvier 2008, le processus de formulation d'un programme à soumettre aux Américains pour financement. Ainsi, Dakar et Washington ont signé hier une subvention de 6,7 milliards de francs pour compléter les études détaillées des projets, préalables au développement des pôles économiques dans la vallée du Fleuve et en Casamance. Le ministre des Finances, Abdoulaye Diop, son collègue des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, et le premier secrétaire de l'ambassade des Etats-Unis, Jay Smith, se sont consacrés aux formalités.

La subvention vient compléter les efforts faits par le Sénégal qui a déjà financé une bonne partie des études de faisabilité. ‘Le nouveau programme en cours de préparation, note le communiqué du ministère des Finances, vise le développement intégré de pôles économiques dans des zones à fortes potentialités économiques du Sénégal pour soutenir la croissance économique en vue de réduire de manière durable la pauvreté’. Il comprend la réhabilitation et l’extension des routes stratégiques du Nord (RN2, Richard Toll - Bakel, le désenclavement de l’Ile à Morphile), et du Sud (RN6, Ziguinchor - Vélingara - Mandat Douane), et la réalisation d’aménagements hydro-agricoles structurants pour soutenir la production agricole, relève le texte. D'après le ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, les résultats attendus sont un préalable à la signature, par le Congrès américain, du mémorandum d'investissement qui lui sera soumis.

Selon Jay Smith, le financement de 6,7 milliards est un ‘tout petit pas’ posé mais qui tend vers le succès. Il indique que, dans le cadre du Mca, tout devrait être finalisé d'ici cinq mois. Pour appuyer ses propos, le ministre Cheikh Tidiane Gadio déclare : ’Nous sommes dans la dernière ligne droite, l'optimisme est là (...) C'est la preuve que les Etats-unis sont engagés à finaliser le Millenium Challenge Account’. Sans s'avancer sur le montant des investissements américains pour faire émerger les pôles économiques, Gadio annonce, avec beaucoup d'enthousiasme que ‘le Sénégal va recevoir un gros paquet d'argent’. Cependant apprend-on que l'enveloppe financière sera certes solide, mais elle sera la moitié de la somme initialement prévue pour le Mca au Sénégal.

Le directeur général de la mission de formulation et de gestion du Mca Sénégal, Ibrahima Dia, est, par ailleurs, revenu sur le projet avorté des Américains, de la Plate forme de Diamniadio. Il explique que le Sénégal ne gagnait rien à laisser deux projets identiques se concurrencer sur une même zone. Et dans le cadre du Mca, les pays définissent eux-mêmes leurs priorités. Ce que le Sénégal a fait en réorientant les investissements du Mcc vers les régions Nord et Sud.

Khady BAKHOUM
Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1200 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance