Au Maroc, un mouvement #MeToo à l'université dénonce des affaires "Sexe contre bonnes notes"



Depuis l'été 2021, 200 faits de harcèlement et d'agressions sexuelles commis au sein des universités et grandes écoles du Maroc ont été dénoncés par d'anciennes étudiantes. La parole se libère donc, mais progressivement. 

Source : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/en-direct...

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
International


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 73
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance