BAD : Dakar a reçu un volume de 600 milliards FCFA en 39 ans



Dakar, 27 juil (APS) - Le nouveau financement de 20,2 milliards de FCFA destiné au Programme de d’appui aux réformes (PARE) porte à environ 600 milliards le volume global de l’appui de la Banque africaine de développement (BAD) au Sénégal en 39 ans coopération, a indiqué mercredi le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop.

S’exprimant lors de la cérémonie de signature d’un accord de prêt (20,2 milliards FCFA) entre le Sénégal et la BAD, le ministre d’Etat a souligné que cette rencontre lui donne l’occasion de rappeler ‘’les grandes réalisations’’ de coopération avec la Banque.

‘’Au cours de ces quatre décennies de coopération, a-t-il indiqué, le programme d’appui de la BAD a (…) couvert tous les domaines de la vie économique’’.

Il a cité les infrastructures, l’agriculture, la santé, l’éducation, l’ajustement structurel, les réformes économiques. ‘’Aucun secteur n’est absent de l’appui de la BAD au Sénégal’’, a-t-il affirmé.

Au plan régional, la Banque a aussi financé des projets d’intégration comme la route Dakar- Bamako pour un montant de 42 milliards de FCFA, selon Abdoulaye Diop qui a souligné que la BAD est un acteur complet du développement économique et social du Sénégal.

La coopération entre le Sénégal et l’Institution régionale de financement du développement a débuté en 1972.

La nouvelle représentante-résidente de la BAD, Leila Farah Mokaddem, a indiqué mercredi à Dakar que le portefeuille actif de l’institution financière régionale au Sénégal se chiffre aujourd’hui à 234 milliards de FCFA.

‘’Soit 113 milliards de FCFA pour le guichet du secteur public et 121 milliards de FCFA pour le guichet du secteur privé’’, a précisé Mme Mokaddem lors de la cérémonie de signature.

Elle a souligné que les conclusions de la récente revue du portefeuille menée la semaine dernière montrent des signes encourageants dans la coopération entre le Sénégal et la BAD.

Selon elle, des progrès notables ont été notés, notamment en ce qui concerne la préparation du démarrage effectif et la performance des opérations. ‘’Parmi ces conclusions, dit-elle, il me plairait de souligner le projet de l’autoroute Dakar-Diamniadio.’’

En outre, la nouvelle représentante-résidente de la BAD a indiqué que le montant des engagements nets d’annulation de la Banque en faveur du Sénégal s’élève, depuis 1972, à environ 558 milliards de FCFA.

Elle a expliqué que cette manne financière a servi à financer des opérations dans tous les secteurs de l’économie sénégalaise.

AB/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 781 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance