Coopération décentralisée : Les élus de la ville de Thiès à l’école des procédures budgétaires



Elus, cadres de l’administration locale, acteurs non étatiques de la ville de Thiès sont à l’école des procédures budgétaires. Une formation de deux jours s’est ouverte jeudi à leur intention à Saly-Portudal, dans le cadre de la mise en œuvre dans la coopération entre les villes de Cergy en France et Thiès. Il s’agit de renforcer les capacités des élus locaux en vue de les amener à mieux exercer leurs missions.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la coopération entre la ville de Cergy (France) et la ville de Thiès, des élus locaux, des cadres de l’administration locale ainsi que des acteurs non étatiques ont subi, d’avant-hier à hier, une formation sur les procédures budgétaires. L’objectif général visé est de favoriser l’émergence de comportements, d’attitudes pouvant assurer une meilleure gouvernance locale dans les différents segments de la collectivité de Thiès. Cette coopération a l’intention de mettre en place des lieux d’échanges et de partages inclusifs en vue de la participation à la gestion des affaires locales. D’où l’ambition d’organiser des séries de formations et d’ateliers pour les élus, les cadres de l’administration locale et les acteurs non étatiques pour accompagner et appuyer les différents acteurs.

L’organisation de cet atelier se justifie par ‘l’impérieuse nécessité’ de renforcer les capacités des élus locaux en vue de les amener à mieux exercer leurs missions, eu égard au fait que la plupart d’entre eux participent, pour la première fois, à l’exercice de telles fonctions. Il s’agit ici de réaliser un package de formation au profit des élus, mais aussi des cadres de l’administration locale de la ville de Thiès sur les règles et procédures budgétaires.

Présidant l’ouverture des travaux, Yankhoba Diattara, 1er adjoint au maire de la ville de Thiès, s’est réjoui d’une telle initiative, eu égard aux défis et enjeux de la ville de Thiès dans sa quête d’un meilleur devenir et d’un mieux-être de sa population. ’Nous avons souhaité que tous les acteurs partagent nos ambitions de voir le budget de la commune de Thiès qui est actuellement de 2,3 milliards rehaussé et porté à 7 milliards et doublé d’ici trois ans, mais également que les enjeux sur la ville de Thiès puissent être partagés’, a-t-il lancé. ’Thiès va connaître des mutations profondes, mais est-ce que tous les élus, tous les acteurs, ont cette même vision, ont ces mêmes informations sur le Thiès de demain pour pouvoir nous accompagner, être sur la même longueur d’ondes que nous’, s’est-il interrogé. Diattara d’appeler par ailleurs l’Etat du Sénégal à revoir à la hausse ses transferts financiers sur la ville de Thiès. ’Nous avons remarqué que les transferts financiers de l’Etat sur la ville de Thiès ont drastiquement diminué depuis quelques années. Compte tenu des enjeux et de l’augmentation de la population de la ville de Thiès qui tourne aujourd’hui autour de 350 mille habitants, il est nécessaire que l’Etat du Sénégal nous accompagne, nous appuie dans la prise en charge des préoccupations des populations de Thiès’, dira t-il.

‘Il est attendu, au sortir de cet atelier de formation, que les élus disposent davantage de connaissances par rapport aux enjeux, modalités et déroulement de la session budgétaire, soient en mesure de participer de manière plus efficace et efficiente à la prochaine session budgétaire et davantage outillés pour accomplir convenablement et adéquatement leur mission, particulièrement en ce qui concerne le vote du budget surtout en adéquation avec les priorités de leur localité’, précisent les organisateurs.

Pape Mbar FAYE
Wal Fadjri

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1453 fois
Coopération Décentralisée


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance