Crédit-bail : Habib Sy annonce un projet de loi avant fin mars



Dakar, 22 mars (APS) - Le ministre d’Etat, directeur de Cabinet du président de la République, Habib Sy, a annoncé lundi à Dakar, l’adoption ’’avant la fin du mois de mars’’ d’un projet de loi sur le crédit-bail en vue d’améliorer l’environnement des affaires dans le sens de la croissance.

’’Avant la fin de ce mois-ci (mars), le gouvernement compte adopter un projet de loi spécifique pour le développement du crédit-bail. Des réflexions ont déjà été amorcées par des magistrats dans le cadre de la promotion du crédit-bail au Sénégal’’, a assuré le ministre d’Etat à l’ouverture des travaux du ‘’Business Leasing Forum’’.

La directrice générale de l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME), Marie Thérèse Diedhiou, a indiqué que le forum Business Leasing Forum sera l’occasion pour ’’1200 PME de présenter leurs besoins d’équipements.

’’Ces journées seront aussi l’occasion pour les Petites et moyennes entreprises (PME) de défendre leurs plans de développement devant les crédits bailleurs’’, a expliqué Mme Diédhiou.

’’Parallèlement aux expositions, a-t-elle précisé, des ateliers de haut niveau réuniront les experts en crédit-bail pour formuler les meilleures propositions afin de doter le Sénégal d’un cadre réglementaire, législatif et fiscal propice au développement du crédit bail.’’

Le représentant de la Banque mondiale, Habib Fétini, a pour sa part relevé que le développement de cet outil (crédit-bail) passe aussi par l’amélioration de son cadre légal et fiscal.

M. Fétini a assuré que le groupe de la Banque mondiale, y compris la Société financière internationale, se sont engagées aux cotés du gouvernement sénégalais pour l’amélioration de l’environnement des affaires.

En Afrique subsaharienne, la plupart des PME font face à des difficultés pour accéder aux financements des banques et des institutions financières.

Pour l’ADEPME, le crédit-bail est ’’l’outil de financement le plus adapté aux PME leur permettant de financer des investissements matériels dans un contexte de libéralisation des marchés où la concurrence est accrue’’.

Le directeur de Cabinet du président de la République a rappelé que les PME constitue, pour la politique économique du Sénégal, ’’un des socles important dans l’industrialisation et la création de richesses.’’

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2147 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance