Des acteurs de la question budgétaire à l'école des nouvelles directives de l'UEMOA



Dakar, 15 mai (APS) – Des responsables en charge des budgets des départements ministériels ont participé, mercredi à Dakar, à une rencontre de sensibilisation et de formation autour des nouvelles directives de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEOMA) qui visent l'élaboration d'un nouveau cadre harmonisé des finances publiques.

La rencontre a été présidée Abdou Khadre Dieylani Niang, coordonnateur de la cellule chargée de l'intégration régionale au sein du ministère sénégalais de l'Economie et des Finances.

"Il s'agit de mener une campagne en direction des acteurs publics, notamment les acteurs budgétaires qui gèrent les deniers publics", a expliqué M. Niang, par ailleurs conseiller technique au sein du même département ministériel.

"Nous avons réuni l'ensemble des responsables de directions de l'administration générale et de l'équipement (DAGE) pour les outiller dans l'application des directives de l'UEMOA en matière de finances publiques", a souligné Abdou Khadre Dieylani Niang.

Plusieurs volets ont été exposés à l'intention des participants. "Il s'agit d'identifier les innovations dans la phase de préparation du budget, les innovations au niveau de la phase d'exécution, au niveau du contrôle en plus d'une présentation sur les critères de convergence", a précisé Simisso Célestin Palenfo, expert à la Commission de l'UEMOA.

Il a ensuite invité les acteurs de la question budgétaire à rendre plus visible les documents budgétaires pour une amélioration de l'efficacité de la dépense publique au bénéfice du citoyen. Lors de son exposé, M. Palenfo a insisté sur le fait que les nouvelles réformes devraient aboutir sur une budgétisation orientée sur les résultats.

"Le citoyen veut savoir ce qu'on fait de son impôt. De plus en plus, les gens supportent mal le caractère opaque et peu démocratique de l'utilisation de l'impôt qu'ils payent", a fait observer l'expert de la Commission de l'UEMOA.

La campagne de sensibilisation sur les nouvelles directives de l'UEMOA vise la mise en œuvre d'un volet communication du Programme d'appui aux réformes du cadre harmonisé des finances publiques (PAFP) au sein de l'UEMOA.

Elle a également pour objectif d'informer et de sensibiliser les acteurs des finances publiques, les organisations de la Société civile et la presse nationale sur les réformes des textes organisant les finances publiques.

MTN/BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 125 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance