ENJEU DU VOLONTARIAT : Vers une nécessaire promotion du mouvement associatif



Le volontariat et le bénévolat poursuivent-ils la même voie dans la recherche du développement durable ?

Quelle est la limite entre ces deux façons d’être ? Les enjeux du volontariat ont été au centre du panel qui a réuni les volontaires dans le cadre de la caravane nationale qui était, hier, dans la capitale du Rail.

Définitions de vocables, enjeu du volontariat et perspectives d’actions pour le Sénégal, telle pourrait être résumée la charpente de l’exposé de l’inspecteur de la Jeunesse Mor Khoudia Dièye sur les enjeux du volontariat.

Pour ce dernier, donner son temps et son énergie sans en attendre une rémunération pourrait être considéré comme un acte de volontariat.

Dans une République, le volontariat est une manifestation citoyenne active, une école de la légalité qui permet de vivre des expériences et de s’ouvrir à d’autres horizons. Pour le conférencier, depuis la célébration de l’Année internationale en 2001, le statut de volontaire a suscité un intérêt pour le gouvernement du Sénégal.

Pour Mor Khoudia Dièye, il n’y a qu’un seul enjeu pour le volontariat. Et ce dernier de souligner six conditions incontournables pour parler de volontariat. D’abord, la non rétribution de la prestation, à la limite recevoir une indemnité et des remboursements sur pièces justifiables ; l’absence de contraintes, c’est-à-dire quand le volontariat est librement exercé ; quand la prestation est effectuée au profit d’une personne autre que soit même ; quand la prestation se déroule en dehors du cadre familial privé du prestataire ; quand la prestation ne doit pas être effectuée par une personne avec qui le prestataire entretient des relations de travail et enfin, quand le volontariat est un engagement réciproque et formalisé. Parlant du bénévolat, M. Dièye assure que le bénévole participe à l’action d’une structure sans bénéficier d’une rémunération. Selon lui, le bénévolat se décline en trois ordres. Le bénévolat par obligation, quand la prestation est faite dans les mêmes conditions régies par un contrat de travail. Le bénévolat informel dit bénévolat de proximité ou direct. Il s’agit de toutes les actions non rémunérées que les individus mènent en dehors de leur temps de travail dans le but d’aider (une démarche individuelle).

Enfin, le bénévolat formel qui s’exerce au sein d’une structure (association, Ong) qui définit le contenu du travail. Pour revenir au mot volontariat, il vient sur le plan étymologique de volonté et englobe le bénévolat informel et formel, explique, M. Dièye.

« Et ce qui le différencie du bénévolat, ce sont les critères qui organisent l’engagement du volontaire », précise-t-il. Néanmoins, signale-t-il, le bénévole et le volontaire poursuivent toujours la même voie. Le volontariat peut être explicite, il s’agit, entre autre, des gouvernements, des organisations internationales (Jica, Corps de la paix...) ; le volontariat peut aussi être implicite. Il s’agit pour la plupart des organisations du mouvement associatif. L’évolution du volontariat du statut implicite au volontariat explicite est aujourd’hui l’enjeu majeur.

Le volontaire permet aujourd’hui de transformer la solidarité en actes concrets dont les résultats tangibles et immédiats sur la réduction de la pauvreté sont visibles. Le volontaire travaille aussi dans l’intégrité écologique et dans la dimension politique du développement durable. Des exemples qui poussent Mor Khoudia Dièye à demander aux décideurs de faire en sorte que le volontariat implicite puisse évoluer vers le volontariat explicite. Un travail qui doit selon lui concerner tout le monde, autrement dit, la promotion du volontariat associatif. Plusieurs interventions ont été faites parmi lesquelles celle de Papa Birama Thiam, qui a évoqué l’absence d’instruments de mesure pour quantifier le travail des volontaires dans le développement du pays ; le Sénégal et son cas, exception à travers l’engagement des personnes du troisième âge (les séniors) et l’évaluation de ce que représente le volontariat dans le dispositif de partenariat du Sénégal avec les volontaires étrangers.

Babacar Bachir SANE
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 5081 fois
Projets et Programmes


Commentaires articles

1.Posté par bennecer abdelouahab le 20/12/2010 16:23
car je suis ma formation est transdisciplinaire,je suis ouvert sur les cultures,je j'aime vivre avec autrui et aider les autres,je suis convaincu que seules les le retour à l'humanisation de tout les actions ou agissements existant sur notre planète puissent sauver l'humanité du naufrage surtout que le vaisseau terrestre est en train de sombré .maintenant je vous sollicite de bien vouloir m'indiquer une passerelle pour rejoindre l'une e vos équipe pour contribuer d'une maniére ou d'une autre à servir l'humanité.
BENNACER ABDELOUAHAB
ABENNACER32@YAHOO.COM
0793157781

2.Posté par muyombi ntambo fernand le 16/02/2011 23:13
anime par le sens d,humaniser les conditionsdes vies des nos semblables qui sont entrains de trimes aujourd,hui partout dans le monde je me porte candidat au programme de volontariat des nations unies.car s,il ya ceux la qui ces sont sacrifies pour nous,qui ont donnes leur vies pour les autres,nous devons aussi le faire pour sauver les ames de ceux qui ont besoin de l,aide aujourd,hui

3.Posté par NTAMASHIMIKIRO le 05/03/2011 10:42
Dans le but de valoriser l'espèce humaine, dans un monde qui subit des bouleversements sociaux,-politique du jour au lendemain et dans le but d'éviter de plonger le poisson dans l'eau,en tant qu'étudiant en Droit aujourd'hui qui est juriste de demain,je me porte candidat au programme de volontariat des Nations Unies pour contribuer de loin ou de près pour promouvoir la liberté,l'unité et l'indépendance qui sont les principes fondamentaux de la charte des Nations Unies.

ntamashiric@ahoo.fr
076/260.20.37

4.Posté par nessim le 05/03/2011 12:41
j veux etre volontaire

5.Posté par koloko josue le 09/03/2011 15:38
je propose ma candidature,pour etre volontaire dans le tiers monde.

6.Posté par GBOKOU Kodjovi Dodji le 15/03/2011 14:30
je propose ma candidature pour etyre volontaire dans le tiers monde et partout ailleurs.

7.Posté par ofodo mathieu le 23/03/2011 15:48
Bonsoir, je suis un jeune homme qui connais aidés les autres s'occupés des personnes qui ont besoins de cela et je sais ausi vivre en famille , société et j'aimerai obtenir un poste de volontariat dans l'un de vos belle et jolie structure , mon souhait serai de réaliser ce que j'aurai a faire et surtout de comprendre tout le monde pour cela je repond au numero de téléphone ci-dessous
0023794032174

8.Posté par ofodo mathieu le 23/03/2011 15:52
Bonsoir, aux personnels de l'onu , les volontaires qui sont déja volontariats et surtouts slat a tout personnes physiques qui souffrent sur terre , je me porte garant pour devenir volontaire des nations unies car j'aimerai apporté un aide aux personnes qui ont besoin de l'aide des conseils, et de la réeducation, merci pour mon message.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance