ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES : L’APIX VEUT ACCÉLÉRER LES REFORMES



Après un net recul en 2009, le Sénégal doit accélérer la mise en œuvre des réformes s’il veut améliorer son rang au prochain classement « Doing Business » (2011) de la Banque mondiale. C’est ce que recommande Aminata Niane, directrice de l’Apix, dans son rapport introductif au CPI du 30 octobre 2009. Mme Niane insiste particulièrement sur la mise en application effective de la réduction des délais du permis de construire, avant décembre 2009, l’application « immédiate » de la réduction des délais et des coûts de transfert de propriétés, etc. Pour cause, contrairement à 2008 où le Sénégal figurait au rang de 1er pays réformateur en Afrique et 5e réformateur mondial (Doing Business 2010), le Sénégal a marqué le pas et les principales réformes attendues n’ont pas été mises en œuvre. Alors qu’en ce qui concerne la concertation sur le crédit et la modification de la législation sociale, il n’y a jamais eu, depuis lors, une indication d’un début de mise en œuvre. Le Rapport de la directrice de l’Apix souligne, cependant, quelques motifs de satisfaction, notamment sur la simplification des procédures et la réduction des délais du commerce extérieur et la réforme du contentieux économique et commercial. Sans oublier la possibilité, désormais, de créer une entreprise en 48 heures.

B. S. KA
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 868 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance