EXTRÊME PAUVRETÉ : Le volontariat pour l’atténuer



L’Appui à la coordination et promotion du volontariat (Acoprov) a tenu, hier, un atelier pour collecter des fonds. Son combat s’inscrit dans la lutte contre l’extrême pauvreté. Développer un réseau de partenaires en vue d’avoir plus de ressources financières et de faire face au phénomène de l’indigence. C’est ainsi que les concepteurs du projet d’appui à la coordination et promotion du volontariat (Acoprov) situent les travaux. Selon le directeur de l’assistance technique, Pape Birama Thiam, l’atelier est « un exercice exceptionnel » qui s’inscrit dans « un contexte particulier ». Pour lui, l’Acoprov est né d’« une incubation assez longue ». En effet, voulant « faire du volontariat un instrument de lutte contre la pauvreté », M. Thiam a reconnu avoir « rencontré des problèmes » tels que « les inondations et les changements climatiques ». Il a tiré de cette expérience l’urgence de la réflexion. Mais, aussi, la nécessité de poursuivre le combat eu égard aux nombreux défis. Pape Birame Thiam a rappelé que la journée internationale du volontaire (Jiv) sera célébrée le samedi 5 décembre.

Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1148 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance