Economie : Légère hausse de 0,2% de l'emploi salarié au Sénégal



L’emploi salarié du secteur moderne au Sénégal a enregistré une légère hausse de 0,2% au 3ème trimestre 2012 comparé au 2ème trimestre 2012, a-t-on appris mardi auprès de la Direction des la prévision et des études économiques (DPEE) basée à Dakar.
''Cette progression est largement imputable au secteur tertiaire dont le niveau de l'emploi a augmenté de 0,5%'', note la DPEE qui ajoute que cette hausse relevée dans le tertiaire est due essentiellement à une amélioration de l'emploi salarié dans le commerce (plus 2,2%).
La DPEE estime en effet que le nombre de salariés a augmenté dans presque toutes les branches de ce sous-secteur, notamment les ‘'autres commerces'' qui ont enregistré une hausse de 4,3% en variation trimestrielle. Cette progression s'explique par une hausse de l'activité de cette branche qui s'est considérablement améliorée lors de ce trimestre sous revue.
Au niveau des services, une légère hausse de 0,1% est observée, imputable surtout aux ‘'postes et télécoms'' (plus 1,5%) et ‘'banques et assurances'' (plus 1,6%). Toutefois, l'emploi des services immobiliers a fortement baissé de 5,5%.
Concernant le secteur secondaire, ses effectifs ont baissé de 0,1% par rapport au trimestre précédant, en liaison avec la diminution des salariés de 0,1% dans le sous-secteur de l'industrie.
En glissement annuel, l'emploi a progressé de 0,2%, à la faveur de la bonne tenue du tertiaire qui a connu une hausse d’emploi de 1,9% grâce à une augmentation des salariés du ‘'Commerce'' (9,2%) mais aussi par le ‘'commerce de véhicules et accessoires'' (plus 8,7%).
Les services, quant à eux, ont affiché une légère hausse de 0,4% plus particulièrement au niveau de l'éducation (plus 12%), des ‘'hôtels, bars et restaurants'' (plus 7,9%), des ‘'banques et assurances'' (plus 4,8%) et des ''Postes et télécommunications'' (plus 3,4%).
Concernant le secteur secondaire, l'emploi s'est contracté de 1,7%. Le repli de ce sous-secteur est dû à une diminution du nombre de salariés de l'industrie (moins 2,1%), notamment dans les branches ‘'Industries alimentaires'' (moins 6,1%), ‘'fabrication du papier, carton'' (moins 12,5%), ‘'édition, imprimerie, reproduction'' (moins 3,4%), ‘'industries chimiques'' (moins 2,5%) et ‘'fabrication de machines et de matériels'' (moins 8,8%).

(Apa)


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 94 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance