FACILITATION DE L’ACCÈS AU CRÉDIT : Le Paderca au chevet des producteurs de Casamance



Le Paderca (Projet d’appui au développement rural en Casamance) a lancé hier à Ziguinchor une stratégie visant à faciliter l’accès au crédit pour les producteurs de sa zone d’intervention (Basse et Moyenne-Casamance.)

Selon le Coordonnateur national du Paderca, M. Moustapha Bodian, l’objectif de contribuer à la réduction de la pauvreté que s’est fixé le projet, en augmentant la production agricole sur une base durable, appelle à une intensification des activités. Cependant, la vétusté du matériel agricole dont disposent les producteurs, le coût élevé des intrants et les conditions d’approvisionnement difficiles relevées dans la zone d’intervention, ne militent pas en faveur d’une intensification adéquate. « Les producteurs rencontrent toutes les difficultés pour renouveler leur matériel agricole archaïque, et s’approvisionner régulièrement en intrants de qualité et en quantité suffisante, faute de moyens financiers suffisants et d’accès au crédit. » Moustapha Bodian a ajouté que malgré les efforts déployés en matière de crédit rural par l’Etat, les communautés rurales, ainsi que la multitude des établissements de crédit, le financement de l’activité rurale et le crédit aux producteurs agricoles restent encore très insuffisants pour favoriser une intensification de l’agriculture et une augmentation de la production agricole. Aussi, le Paderca se propose-t-il de doter les producteurs de la Basse et Moyenne-Casamance des moyens de s’approvisionner « régulièrement » en intrants de qualité et en quantité suffisante, et d’acquérir du matériel agricole « amélioré. » Pour ce faire, il a commis un cabinet qui devra développer et mettre en œuvre sa stratégie visant à faciliter aux producteurs ciblés l’accès au crédit, afin de financer les activités rurales. Dans cette perspective, ledit cabinet a réuni autour de lui, mardi à Ziguinchor, les présidents de communautés rurales, le conseil municipal, le conseil régional, les producteurs agricoles et les institutions de micro-finance pour susciter des contributions pouvant permettre la réalisation d’un bon diagnostic et la recherche de pistes appropriées pour un accès facile et durable du crédit en faveur des braves producteurs de cette partie Sud du Sénégal.

Moussa SADIO
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1689 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance