Fraude à l'apprentissage : les soupçons se précisent



Le ministère du Travail cible une petite vingtaine d'établissements d'enseignement supérieur qui ont déclaré un nombre élevé de jeunes sans employeur. Ils sont soupçonnés de l'avoir fait pour toucher jusqu'à 3.000 euros de prime par étudiant.

Source : https://www.lesechos.fr/economie-france/social/061...

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance