Gérald Darmanin annonce porter plainte contre Audrey Pulvar, l’accusant de « diffamer la police »

La plainte vise « une succession de propos », a précisé l’entourage du ministre de l’intérieur. Mme Pulvar a jugé « assez glaçante » la manifestation des policiers mercredi. Une vidéo dans laquelle elle dénonce le « racisme dans la police » est aussi visée.

Le Monde avec AFP



Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé, dimanche 23 mai, qu’il portait plainte contre Audrey Pulvar, tête de liste des socialistes aux élections régionales en Ile-de-France, qui a jugé « assez glaçante » la manifestation des policiers mercredi devant l’Assemblée nationale.

« Les propos de Mme Pulvar dépassent le simple cadre d’une campagne électorale et viennent profondément diffamer la police de la République. Je porte plainte au nom du ministère de l’intérieur », a tweeté le ministre, vivement critiqué par l’opposition pour avoir salué les policiers au début du rassemblement.

Une manifestation « soutenue par l’extrême droite, à laquelle participe un ministre de l’intérieur, qui marche sur l’Assemblée nationale pour faire pression sur les députés en train d’examiner un texte de loi concernant la justice, c’est une image qui pour moi était assez glaçante », a considéré l’ex-journaliste samedi sur Franceinfo.

L’entourage de M. Darmanin a précisé à l’Agence France-Presse qu’il s’agit d’une plainte pour « diffamation », laquelle vise « une succession de propos ». Le ministre de l’intérieur est lui-même candidat aux régionales dans les Hauts-de-France et aux départementales dans le Nord.

La plainte vise également une vidéo de juin 2020, exhumée samedi sur Twitter par Pierre Liscia, porte-parole de Libres !, le mouvement de Valérie Pécresse, candidate à sa réélection en Ile-de-France, a précisé l’entourage du ministre. Audrey Pulvar y dénonce « le racisme dans la police » en France, lors d’une manifestation à Paris en hommage à George Floyd, cet Afro-Américain tué par un policier à Minneapolis.

Interrogé sur la prescription frappant ces propos – le délai est de trois mois en matière de diffamation –, l’entourage de Gérald Darmanin a répondu qu’ils pouvaient « être versés en accompagnement de la plainte pour l’étayer ».
https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/05/23/gerald-darmanin-annonce-porter-plainte-contre-audrey-pulvar-apres-ses-propos-sur-la-manifestation-glacante-des-policiers_6081229_823448.html

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Société


Dans la même rubrique :
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance