KAOLACK / RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CHEFS D’ENTREPRISES L’Adepme favorise la performance des Pme

Une vingtaine de chefs d’entreprise établis dans la région de Kaolack, vient de recevoir leurs diplômes de formation en gestion. La cérémonie de remise de ces attestations s’est tenue hier, mardi 13 Octobre à la chambre de commerce et d’industrie de Kaolack devant le directeur général de l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme), Mme Marie Thérèse Diedhiou qui présidait le rencontre



Cette formation que l’agence que dirige cette dernière a appuyé grâce à son partenariat avec la Société financière internationale (Sfi), est perçu comme un grand pas marqué pour le développement d’une culture financière dans les entreprises sénégalaises, mais aussi une manière de favoriser et surtout préparer les chefs d’entreprise aux éventuelles négociations avec les institutions de financement.

Après une première randonnée exercées dans les régions de Dakar, Thiès, St Louis, Matam, Kaolack, et Kédougou pour le programme de promotion du crédit-bail auprès des petites et moyennes entreprises qui a d’ailleurs permis de toucher un effectif de 1040 unités et connaître les besoins de financement des entreprises estimés aujourd’hui à 28 milliards de nos francs, l’Adepme cherche à effacer toutes les lacunes que trainent les entreprises autant dans les domaines de la comptabilité, du marketing des cotisations fiscales et sociales, que dans l’accès au financement, la mise en place des plans d’affaires, et l’acquisition d’un statut juridique.

Ainsi, après une formation accélérée de deux semaines, ces chefs d’entreprises se réjouissent d’avoir disposer aujourd’hui d’une base « solide » de nouvelles connaissances dans les fonctions essentielles pour leur structures. Selon Mme Diedhiou, cette démarche de former et d’appuyer les entreprises et leurs chefs va se poursuivre d’une manière ininterrompue.

« L’Adepme va continuer à appuyer les entreprises à la formalisation grâce à son partenariat avec le réseau sénégalais d’Appui à la micro, petite et moyenne entreprise (Resampe) ». Mais l’un des objectifs fondamentaux visés à travers ce projet de formation, est surtout de mettre les Pme dans les dispositions de respecter le contrat de cotisation qui les lie naturellement avec l’administration fiscale.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1215 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance