LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ : Guédiawaye lance son crédit municipal



L’enceinte du Cdeps de Guédiawaye a refusé du monde à l’occasion de la cérémonie de lancement du Crédit municipal de cette cité, une heureuse initiative née de la volonté du maire, Bocar Sidik Kâne, de venir à bout de la précarité dans cette grande agglomération qui compte désormais sur cet acte pour signer son envol économique.

Avec 500.000 habitants répartis dans 5 communes d’arrondissement, la ville de Guédiawaye, après celle de Pikine, constitue un véritable vivier électoral, ciblé par l’ensemble des formations politiques au moment des élections. Aussi, ce vaste et populeux département, du fait de son poids démographique et de son dynamisme économique, devrait pouvoir jouer un rôle prépondérant dans le cadre du développement de la région de Dakar en particulier, et du Sénégal en général.


Le problème est que cette grande agglomération aux potentiels humain et économique extraordinaires, a été rattrapée par son passé hasardeux et le manque de réponses de la part de l’ancien régime qui manquait de vision par rapport au développement de ce département qui souffre aujourd’hui de moult maux qui ont pour noms déficit infrastructurel, précarité, pauvreté, chômage des jeunes, etc. Quand bien même beaucoup a été fait depuis 2000 par l’équipe municipale en place. C’est, d’ailleurs, en réponse à autant de questionnements que le maire Bocar Sidik Kâne a initié un grand projet dont le but est de booster l’économie de cette ville par l’introduction de capitaux permettant à ses braves populations de s’adonner à des activités créatrices de revenus. Il s’agit du Crédit municipal de Guédiawaye, du nom de cette mutuelle d’épargne et de crédit qui a été lancée en présence de près d’un millier de femmes et d’hommes tous conscients de l’importance de cette initiative.Il faut noter qu’en dehors des 100 millions financés par le Padelu dans le cadre de son programme micro-activités économiques urbaines à 25 groupements d’affaires, somme qui sera logée au niveau de la Banque de solidarité du Sénégal, le maire de la ville, dans le cadre du budget de la municipalité, a dégagé 50 millions qui viennent s’ajouter aux 30 millions décaissés par le ministère de la Famille. Aussi, a-t-il mis à la disposition de la structure un local fonctionnel qui va abriter les différents services de la structure. C’est donc cet extraordinaire partenariat suscité par Bocar Sidik Kâne qui a été à la base de ce projet qui prendra en compte le volet formation, la notion participative des adhérents et qui, déjà, suscite dans le département de Guédiawaye un véritable espoir chez les populations de cette grande agglomération qui n’ont pas caché leur satisfaction par rapport à ce geste du maire.
Le Soleil

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1304 fois
Initiatives Locales,parlons-en


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance