La Banque mondiale élabore un document de référence pour préserver les forêts



  (APS)- Un document de rfrence sur la foresterie intitul conseils pratiques pour une gestion durable des forts dans le cadre de la coopration au dveloppement a t rcemment lanc par la Banque mondiale pour commencer aborder le rle des forts dans la rduction de la pauvret.
 
 

Ce document permettra galement daborder les questions complexes qui entourent le rle de la fort dans la croissance conomique et la protection du patrimoine environnemental local et mondial, selon linstitution financire internationale.

Cest une source dinformation dont peuvent se servir les pays, le personnel de la Banque mondiale, les organismes publics et de dveloppement ainsi que les autres parties prenantes lors de la conception et de la mise en uvre des activits dans le secteur forestier, indique la Banque mondiale.

Il sagit notamment des projets dinvestissement, des prts lappui des politiques de dveloppement, la coordination intersectorielle et les services danalyse.

Le document vise par ailleurs donner des conseils sur les politiques rigoureuses de la Banque mondiale qui se rapportent aux activits forestires.

La gestion durable des forts va au-del de la simple culture et protection darbres. Il sagit, explique le directeur de lenvironnement la Banque mondiale, dune question fort complexe qui ne peut tre aborde quau moyen dun train de mesures combinant des aspects techniques de la foresterie avec dautres considrations.

Une gestion durable de cette ressource, compte tenu des services publics environnementaux dimportance capitale quelle fournit lchelle mondiale, ncessitera par ailleurs la participation de toutes les parties prenantes, des bailleurs de fonds internationaux aux communauts qui gagnent leur vie grce lexploitation de la fort, indique-t-il.

Warren Evans signale que le document de rfrence est une source cl de ce savoir-faire, qui permettra non seulement damliorer les activits du secteur, mais aussi de faire en sorte que ce dernier soit pris en considration de faon plus gnrale dans le contexte des objectifs de dveloppement.

Il tire parti des expriences de plus de 70 experts issus tant de lintrieur que de lextrieur de la Banque mondiale, qui ont appliqu des approches novatrices la mise en uvre de la Stratgie forestire de la BM.

Les forts qui couvrent 26% de la surface merge du globe terrestre, jouent un rle significatif dans la ralisation de lobjectif de dveloppement pour le millnaire consistant rduire de moiti le nombre de personnes vivant dans la pauvret absolue lhorizon 2015, signale linstitution.

Elles constituent une source de revenus pour plus de 1,6 milliard de personnes et lindustrie forestire emploie environ 50 millions de personnes.

Les forts abritent 80% de la biodiversit terrestre restante de la plante et contribuent de faon cruciale quilibrer le climat mondial grce au pigeage du carbone et ladaptation aux changements climatiques.

En 2002, la Banque mondiale a labor une Stratgie forestire, en consultation avec un large ventail de parties prenantes, pour tirer parti des possibilits quoffrent les forts dans le domaine de la rduction de la pauvret, du dveloppement conomique durable ainsi que de la protection des services environnementaux locaux et mondiaux.

 

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Bon à Savoir


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 28
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance