La SCA a les moyens de mesurer la performance de chaque grappe de croissance (coordonnateur)



Dakar, 29 mai (APS) - Le secrétariat permanent de la Stratègie de croissance accélérée (SCA) s’est donné les moyens nécessaires de mesurer l’évolution et la peroformance de chaque secteur d’activités concerné par le programme, a assuré, samedi à Dakar, le coordonnateur de la stratégie, Ibrahima Wade.

‘’Nous nous sommes donné tous les moyens nécessaire pour mesurer l’évolution de chaque d’activités concerné par la SCA sur la base des objectifs fixés pour chaque grappe’’, a notamment déclaré M ; Wade au cours d’une conférence tenue en marge du Salon international du tourisme de Dakar.

‘’Il y a une mesure destinée à promouvoir un salon international du tourisme au Sénégal qui devait initialement avoir lieu en 2009. Mais dès lors qu’il s’est maintenant tenu nous avons rempli cette mesure et nous allons passer à une autre’’, a fait valoir M. Wade.

‘’La première édition du Salon du tourisme, de l’industrie culturelle et de l’artisanat d’art (TICAA 2010) est une des composantes de la mise en œuvre de la SCA qui a atteint cette mesure dès l’instant que la manifestation est dans sa dernière ligne droite’’, a-t-il encore dit.

‘’Nous travaillons maintenant sur d’autres mesures, le crédit hôtelier, la mise à niveau de la station de Saly, le renforcement de la capacité d’accueil des infrastructures hôtelières et touristiques du pays entre autres’’, a-t-il fait remarquer.

Selon Ibrahima Wade, l’organisation du TICAA est bénéfique pour le secteur. Il a ainsi permis de vendre la destination Sénégal sans avoir à se déplacer.

’’C’est bien, a-t-il indiqué, de parcourir les salons internationaux pour vendre la destination Sénégal, mais le faire sur place permet notamment aux investisseurs potentiels de constater les opportunités que le pays offre’’.

La SCA est un processus à long terme et qui est en même temps participatif entre le secteur privé et le secteur public et un environnement des affaires favorable aux investissements locaux et internationaux.

Les cinq grappes concernées par le programme de la SCA lancé en 2008 sont notamment l’agriculture, la pêche, le tourisme, l’agro industrie et les technologies de l’information et de la communication.

Le programme ambitionne d’accélérer le développement économique du pays qui passe par des taux de croissance de l’ordre de 7 à 10 pour cent.

Le Salon international du tourisme, de l’industrie culturelle, et de l’artisanat d’art (TICAA) ouvert vendredi au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES) sous le thème ‘’TICAA, un levier pour un tourisme durable’’ se poursuivra jusqu’à dimanche.

Une vingtaine de pays en provenance du continent, d’Europe et des Etats-Unis exposent sur plus de 300 stands du CICES dans les domaines aussi variés que le transport aérien, l’hôtellerie, l’artisanat, entre autres.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1484 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance