La finance islamique, "voie incontournable pour le développement durable" (PM)



Dakar, 4 mars (APS) - La Finance islamique apparait aujourd’hui comme une voie incontournable à la réalisation d'un développement durable, selon le Premier ministre, Abdoul Mbaye, relevant que c’est la seule industrie financière qui a résisté à la crise économique et financière qui a frappé le monde ces dernières années.

‘’Le Gouvernement compte s’y [sur la Finance islamique] appuyer pour réaliser son programme économique et social, en complément au financement classique qui reste l’habitude et la norme’’, a dit M. Mbaye, lundi, à l’ouverture à Dakar de la 3ème édition du Forum international sur la finance islamique.

De l’avis du Chef du Gouvernement, une telle démarche permettra d’atténuer l’insuffisance d’offre de financement destinée aux producteurs ruraux, aux secteurs sociaux de base, au refinancement des institutions bancaires ainsi qu’aux besoins d’investissement des Petites et moyennes entreprises, sans exclure le financement de grands projets d’infrastructures.

C’est pourquoi le Gouvernement a tenu à pérenniser le cadre de réflexion institué au Sénégal depuis 2007, en vue de favoriser l’émergence de la Finance islamique dans un environnement légal et réglementaire approprié.

A cet égard, le Chef du Gouvernement a assuré que les recommandations issues du Forum international sur la Finance islamique, tenu en janvier 2010, sont en cours d’exécution.

Les secteurs cibles de cette 3ème édition, les infrastructures, l’agriculture et les secteurs sociaux cadrent ‘’parfaitement avec la vision du Chef de l’Etat qui ambitionne de faire de l’agriculture le moteur de la croissance, d’assurer la sécurité alimentaire et de promouvoir l’accès de tous les citoyens à des services sociaux de base de qualité’’, a relevé Abdoul Mbaye.

‘’La Finance islamique est, à n’en point douter, la solution au développement de la micro finance, aujourd’hui bridée par des taux d’intérêt trop élevés’’, a encore expliqué le Premier ministre.

Aujourd’hui,''les places financières du monde donnent de plus en plus à la Finance islamique l’intérêt qu’elle mérite, et Londres est en train de devenir la capitale de la Finance islamique en Europe, tandis que l’Ecosse fait des progrès remarquables en matière de réglementation’’.

En Afrique de l’Ouest, les institutions communautaires, comme l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), commencent à s’intéresser aux différents mécanismes de la Finance islamique pour la réalisation d’importants programmes de développement.



En outre, la création de banques islamiques dans la sous-région témoigne de l’attractivité des produits financiers offerts et de l’appropriation progressive de la Finance islamique par les populations, selon le Premier ministre.

La 3ème édition du Forum, prévue sur deux jours, est axée sur : ‘’La finance islamique au service de l’agriculture, des infrastructures et de la micro-finance’’. La rencontre est organisée par l’Institut africain de la Finance islamique.

ADL/ASG/DND

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 307 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance