Lancement d’une marque de certification nationale pour la labellisation des produits



Dakar, 28 juil (APS) – La marque nationale de conformité aux normes sénégalaises, estampillée ‘’NS : Qualité Sénégal’’ avec un logo en forme de Baobab, a été présentée mercredi à Dakar pour la ‘’labellisation des produits afin de contribuer au renforcement de la compétitivité des entreprises sénégalaises sur le marché national, régional et international’’.

Cette option a été prise à travers le Programme Qualité de l’Union économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa) pour permettre aux pays membres de ‘’développer une capacité à offrir des biens et services conformes aux exigences du marché’’, a expliqué le Directeur de cabinet du ministre des Mines, Mare Lô, au cours de la cérémonie de lancement.

‘’Que deviendront-ils, s’ils (les Etats) ne sont pas capables, dans le respect des procédures d’évaluation internationalement reconnues, de démontrer la conformité de leurs biens et services aux exigences du marché ?’’, s’est interrogé le représentant du ministre pour mieux renseigner sur l’opportunité d’un tel outil.

Il s’agit aussi de ‘’garantir à nos populations une qualité de vie en montrant notre capacité à contrôler la qualité des produits et services mis sur nos marchés’’, a assuré Mare Lô.

‘’La certification de produit est un outil pour développer sur le marché, la confiance des utilisateurs et des prescripteurs’’, a-t-il ajouté, relevant à ce niveau ‘’une démarche volontaire du fabricant’’.

La marque nationale de certification atteste de la ‘’conformité continue des produits à des caractéristiques préétablies avec l’intervention d’un organisme tiers et compétent’’, a-t-il poursuivi.

Pour le représentant résident de l’Onudi, Edme Koffi , ’’dans le contexte de libre échange où les barrières tarifaires et non tarifaires sont récusées, la qualité des biens et services devient le gage de l’accès aux marchés’’.

‘’Il est constaté de plus en plus la présence sur nos marchés de produits divers et variés très souvent de qualité douteuse’’, a-t-il avancé. A cela s’ajoute, selon toujours M. Koffi, ‘’les limites objectives auxquelles sont confrontées les structures de contrôle et d’évaluation’’, citant les services de répression de fraudes, laboratoires d’analyse et d’essais, organismes d’inspection.

C’est pourquoi, consciente des enjeux, l’ONUDI à travers le programme Qualité Afrique de l’Ouest ‘’appui à la compétitivité et à l’harmonisation des mesures sanitaires et phytosanitaires’’, financé par l’Union Européenne a inscrit le volet certification dans les volets techniques dont la normalisation, les analyses, l’inspection.

Un des objectifs du programme, a-t-il dit, consiste à arriver à mettre en place dans les différents pays de l’UEMOA une infrastructure de la qualité opérationnelle et reconnue sur le plan international.

Le processus de mise en place de la marque nationale de certification a été élaborée par l’association sénégalaise de normalisation (ASN) sous l’égide du ministère des Mines, de l’Industrie, de l’Agro-industrie et des PME.

La certification concerne pour la première phase du programme la filière arachide, la filière fruits et légumes et la filière pêche avec les produits halieutiques.

La cérémonie de lancement a été l’occasion d’attribuer la première certification ‘’NS : Qualité Sénégal’’ au Groupe Suneor pour l’huile brute d’arachide.

ADL/ADC

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1990 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance