Le PAISD, une réponse à l’émigration clandestine, selon Nicolas Normand



Dakar, 21 déc (APS) – L’un des objectifs du Programme d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement (PAISD) est de faire en sorte que les gens se sentent bien chez eux et évitent de prendre des risques pour émigrer en Europe, a affirmé mardi l’ambassadeur de la République française à Dakar, Nicolas Normand.

‘’L’un des objectifs, il faut le dire, c’est que les gens se sentent bien chez eux et ne prennent plus de risques inconsidérés pour quitter leur pays pour l’Europe’’, a dit Nicolas Normand, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Comité de pilotage du PAISD.

‘’Le programme, s’est-il félicité, a contribué à la baisse de l’immigration clandestine, qui est bien réelle aujourd’hui. Mais, il faut reconnaître que le programme à lui seul ne peut pas arrêter les migrations’’, a-t-il ajouté.

Selon lui, le programme permet de financer des projets à caractère collectifs portés par les migrants sénégalais en France et les Français d’origine sénégalaise dans les domaines de l’eau, de la santé, de l’éducation, de l’agriculture, de la formation professionnelle, entre autres.

L’ambassadeur de France a aussi rappelé qu’il est aujourd’hui très difficile de passer par la mer, à cause notamment du dispositif Frontex.

‘’Le poids, il est beaucoup plus sur les demandes de visas et de naturalisation que par la mer, comme on l’a connu il n’y a pas longtemps’’, a-t-il expliqué.

BS/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1088 fois
Migrations Co-Développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance