Le déficit énergétique est ’’une contrainte’’ à la SCA, selon Ibrahima Wade



Dakar, 13 déc (APS) – Le déficit énergétique est ‘’une contrainte’’ à la relance de l’économie du Sénégal a fait savoir le secrétaire général de la Stratégie de croissance accélérée (SCA) Ibrahima Wade, selon qui c’est ‘’une question douloureuse et difficile’’.

‘’C’est une question douloureuse et difficile mais on ne peut pas croiser les bras et attendre’’, a-t-il dit, lundi à l’occasion de son audition par le Conseil économique et social lors de sa première session extraordinaire.

‘’Nous devons nous préparer à intégrer les énergies renouvelables avec le solaire et l’éolienne et nous sommes en contact avec le ministère des Biocarburants pour trouver des solutions’’, a-t-il ajouté répondant à une question d’un conseiller sur la pertinence de parler de croissance économique au moment où le pays traverse un déficit chronique en énergie.

Ibrahima Wade a estimé que ‘’l’insuffisance ne doit pas être un prétexte pour ne rien faire.

Selon lui, la disponibilité de l’énergie ’’en quantité suffisante et qualitative est une contrainte mais des efforts sont en train d’être faits dans la mise à niveau des infrastructures, dans la santé, l’éducation’’.

‘’Et nous n’allons pas attendre pour relancer la croissance économique’’, a encore dit le coordonnateur du programme de la SCA.

Il a rappelé que sa mission est de permettre au secteur de se diversifier et de promouvoir les secteurs où il y a des valeurs réelles.

BS/AD

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1123 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance