Le prochain programme de l’ISPE axé sur l’affermissement de la croissance



Dakar, 4 déc (APS) - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé avoir approuvé au profit du Sénégal un nouveau programme triennal au titre de l’Instrument de soutien à la politique économique (ISPE), avec comme objectifs le "maintien de la discipline macroéconomique" et "l’affermissement de la croissance économique" du pays.

A l’issue d’une réunion de son Conseil d’administration, le FMI "a achevé (…) la sixième et dernière revue du programme au titre de l’Instrument de soutien à la politique économique du Sénégal et approuvé un nouveau programme triennal à ce titre", informe dans un communiqué l’institution financière internationale.

"Ce programme, précise le FMI, poursuivra les progrès réalisés dans le cadre du précédent programme appuyé par l’ISPE parallèlement au maintien de la discipline macroéconomique et à l’affermissement de la croissance économique".

"Les mesures envisagées dans le cadre du prochain programme ISPE sont axées sur l’accélération de la croissance économique et le renforcement de la résistance aux chocs, afin d’aider le Sénégal à atteindre ses objectifs de développement et de réduction de la pauvreté", a déclaré John Lipsky, directeur général adjoint du FMI, à l’issue de l’examen du dossier du Sénégal.

"Le maintien de la stabilité macroéconomique sera assuré par la mise en œuvre d’une politique budgétaire saine", a dit M. Lipsky dans des propos rapportés par le communiqué. "Les mesures destinées à accroître les recettes publiques et à améliorer la qualité de la dépense permettront de créer la marge de manœuvre budgétaire nécessaire pour financer davantage de dépenses prioritaires, notamment l’investissement dans les infrastructures", a-t-il ajouté.

"Pour couvrir le supplément de dépenses d’infrastructure, une augmentation temporaire du déficit budgétaire sera possible, mais il devra être réduit à moyen terme pour contenir le risque de surendettement à un bas niveau", a encore souligné M. Lipsky, non sans "féliciter les autorités sénégalaises pour la mise en œuvre satisfaisante de leur programme économique appuyé par l’Instrument de soutien à la politique économique (ISPE)".

"Les réformes structurelles clés inscrites au programme visent notamment à consolider les acquis de la gestion des finances publiques et à renforcer la planification de l’investissement public et de la gestion de la dette", a insisté le directeur général adjoint du FMI.

"Pour tirer pleinement parti du surcroît d’investissements et libérer le potentiel de croissance économique, le programme prévoit aussi de veiller à l’amélioration du climat des affaires, de promouvoir une meilleure gouvernance et l’efficience du secteur de l’énergie et du secteur financier", a-t-il précisé.

Selon M. Lipsky, ces réformes "contribueront à l’élimination des principaux goulets d’étranglement qui entravent la croissance et à l’instauration d’un climat propice aux affaires et au développement de l’initiative privée".

Le cadre régissant l’ISPE "est conçu pour les pays à faible revenu qui peuvent se passer de l’assistance financière du FMI mais qui requièrent toujours ses conseils, sa surveillance et son aval à leur cadre de politique économique et financière", rappelle leFMI.

Partant, les programmes conclus au titre de l’ISPE reposent sur les stratégies de réduction de la pauvreté adoptés par les pays eux-mêmes au terme d’un processus participatif incluant la société civile et les partenaires techniques et financiers.

BK

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1103 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance