Les PME ont un besoin de structurer leurs comptabilités, estime Marie Thérèse Diédhiou



Dakar, 10 sept (APS) – Les PME sénégalaises ont besoin de structurer des fonctions essentielles telles que la comptabilité, la fiscalité et le marketing, a estimé jeudi, Marie-Thérèse Diédhiou, directrice générale de l’Agence de développement et d’encadrement des PME (ADEPME).

Cela leur permet d’avoir ‘’une bonne maîtrise de leurs activités et du marché dans lequel elles évoluent’’, a notamment souligné Mme Diédhiou, ajoutant qu’elles doivent également développer une culture financière pour se préparer aux négociations avec les institutions de financement.

Marie Thérèse Diédhiou présidait, jeudi, la cérémonie de remises de diplômes à 24 récipiendaires évoluant dans les Petites et moyennes entreprises (PME) ayant reçu pendant 14 jours une formation en gestion des entreprises.

La formation, a expliqué le directrice générale de l’ADPME, est ‘’une activité importante du programme initié avec la Société financière internationale et qui a permis de former 160 hommes et femmes en gestion d’entreprises’’.

‘’L’expérience a montré que la maîtrise de la gestion de l’entreprise était un facteur aussi déterminant que l’investissement ou la production dans la recherche des performances’’, a encore fait savoir Mme Diédhiou.

Marie-Thérèse Diédhiou a indiqué que ‘’la formalisation de la gestion est une étape cruciale dans la vie d’une entreprise, parce qu’elle est souvent négligée par les chefs d’entreprise, mais elle constitue un gage de pérennité pour vos structures en ce qu’elle induit une transparence et une maîtrise dans la gestion’’.

C’est pourquoi elle a invité les entrepreneurs à ‘’faire de la bonne gouvernance d’entreprise leur credo quotidien’’, tout en leur promettant que l’ADPME va continuer à les appuyer dans leurs efforts à la formalisation, grâce à son partenariat avec le Réseau sénégalais d’appui à la micro, petite et moyenne entreprise (RESAMPE).

Pour Petra Muller Glodde, chargé de programme à la coopération allemande GTZ et coordinatrice de la Promotion de l’emploi des jeunes en milieu urbain (PEJU), partenaire stratégique de l’ADPME, cette rencontre est la preuve que le travail fait avec le RESAMPE est ‘’consistant et porteur d’espoir’’.

‘’Parce qu’elle a permis de développer différents formats de la formation des entrepreneurs, mais a permis aussi de se rendre compte qu’il y a aussi une forte demande en formation’’, a relevé Mme Glodde.

Elle a, en outre, invité l’ADPME à davantage développer ce genre d’activités qui, à son avis, ‘’contribue énormément à l’amélioration de qualité de travail, mais de surtout de gestion pour les entrepreneurs sénégalais’’.

La même cérémonie de remise de diplômes sera organisée respectivement, vendredi prochain à Thiès et mardi à Matam.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1211 fois
Economie


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance