MBOUR / COOPERATION DECENTRALISEE Concarneau s’investit sur la sante, la gestion des ordures…



Huit cent gilets de sauvetage, des bourses de formation et une collaboration sur le plan sanitaire, la prise en charge de la formation de marins et pêcheurs mbourois au centre européen de formation maritime sont les actes envisagés par la ville jumelle de Mbour Concarneau dans le cadre de la coopération décentralisée. L’information  a été livrée au cours de la session du conseil municipal du 17 septembre 2011. L’autre éclairci à Mbour est le financement par l’agence de développement municipal d’un coût de quatre cent millions de francs pour le réseau routier.
 
Le conseil municipal de Mbour s’est réuni au cours du week-end afin d’examiner plusieurs questions dont celle de la gestion des ordures et de l’assainissement de la ville. La tradition de contestations et de cacophonie a été au rendez –vous.  Le maire Fallou Sylla a essuyé des critiques sur la non tenue de réunions du conseil municipal pendant sept mois. Il a fait le point sur la coopération décentralisée suite à un séjour avec une délégation dans la localité de Concarneau.

Trois volets y ont été abordés : la santé, l’économie maritime et l’assainissement. Sur la gestion des ordures, il s’est expliqué sur les efforts de cette ville française jumelle de Mbour. Elle compte apporter son concours à la collecte et au ramassage des ordures. Elle envisage également  de donner chaque année une benne tasseuse à Mbour dont le premier est en route

. L’intercommunalité est revenue dans le débat . La ville de Mbour ne disposant plus de réserve foncière jette ses ordures en dehors de ses limites. Le fait du reste constitue une préoccupation et appelle à une collaboration avec toutes les collectivités voisines.

Concarneau va prendre également en charge la formation de personnel mbourois et entrevoit d’envoyer aussi un médecin et un technicien supérieur pour l’assistance médicale. L’un des faits qui a polarisé la session est la révélation faite sur le démarrage prochain des travaux de reprise ou de construction de nouvelles routes à Mbour .Sur le volet médical , des conseillers ont insisté sur les efforts à faire  au niveau du centre de santé deTéfess dont la maternité méritait un réfection. Des mesures d’urgences ont permis de parer au plus pressé.

Samba Niébé BA
Sud Quotidien

 

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1005 fois
Coopération Décentralisée


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance