PAFA Des femmes de Keur Socé vendent 50 tonnes de mil à un opérateur économique



Kaolack, 13 fév (APS) – Les femmes du groupement d’intérêt économique (GIE) ‘’Jappo’’ de Keur Socé, dans la région de Kaolack (centre), soutenues par le Projet d’appui aux filières agricoles (PAFA), viennent de vendre 50 tonnes de mil à 10 millions 500 mille francs CFA à un opérateur économique, un tonnage atteint pour la première fois.

Ces femmes, qui ont bénéficié d’une formation sur les bonnes pratiques en matière de production de mil, de semences certifiées, d’engrais et d’urée de qualité, ont livré 30 tonnes à l’opérateur économique basé à Thiès, dimanche.

‘’Nous avons convenu avec l’opérateur, avec qui nous avons contractualisé par l’entremise du PAFA, de lui livrer un premier tonnage de 30 tonnes et les 20 autres suivront dans une quinzaine de jours’’, a indiqué la présidente du GIE ‘’Jappo’’, Marième Faye Diagne.

‘’Nous sommes d’autant plus satisfaites mes amies et moi que c’est pour la première fois que nous cultivons le mil souna 3. [...] Nous avions plutôt l’habitude de vendre nos productions dans le marché à des prix insignifiants’’, a souligné Mme Diagne.

‘’Le partenariat noué avec le PAFA nous a aidées à ouvrir grandement nos yeux et cela va améliorer nos dures conditions de vie’’, a souligné Mme Diagne, que l’APS a rencontrée lors du chargement d’une partie de la récolte vendue par l’acheteur, en compagnie de quelques membres du GIE.

‘’L’assistance technique du PAFA nous a permis d’avoir un rendement d’une tonne 300 kilogrammes à une tonne 500 kilogrammes à l’hectare, alors que par le passé nous avions des difficultés à atteindre 500 kilogrammes à l’hectare’’, a ajouté la présidente du GIE ‘’Jappo’’.

Le PAFA soutient la filière mil, en aidant ce groupement de femmes à exploiter 200 hectares. Il leur a remis des semences certifiées, de l’engrais et de l’urée de grande qualité aux femmes, ce qui a permis d’améliorer le rendement à l’hectare, a expliqué Bocar Wade, un agent de l’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR), à Keur Socé.

‘’Avec les intrants de qualité reçus du PAFA à temps et le respect des itinéraires techniques, les femmes du GIE, qui ont emblavé 190 hectares, n’ont pas vraiment senti la mauvaise récolte de cette année’’, a-t-il dit.

PON/ESF



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 785 fois
Projets et Programmes


Commentaires articles

1.Posté par mourate le 28/02/2012 15:48
mentoin speciale a pafa é au brave femme du g.i.e de keur soce,du courage é bne continuatrion.yalla bahena

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance