Plaidoyer pour l’intégration du volontariat dans les priorités nationales



Dakar, 30 mai (APS) - La Coordonnatrice exécutive du Programme des volontaires des Nations unies (VNU), Flavia Pansieri, a lancé, lundi à Dakar, un plaidoyer pour mettre le volontariat dans les priorités du développement des Etats, estimant qu’il n’est pas correctement pris en compte dans la planification gouvernementale.

‘’Nous devons changer cette situation et nous assurer que le volontariat soit mieux intégré dans les politiques, les systèmes et les approches en développement’’, a dit Mme Pansieri à l’ouverture de la Réunion de consultation régionale portant sur l’année internationale de volontariat plus 10 ans (AIV+10).

Elle a souligné l’importance du volontariat dans la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, dans l’établissement de processus de paix et dans la gestion de crises humanitaires, notant que rôle n’est pas toujours reconnu à sa juste valeur.

A cet effet, le Programme volontaires des Nations unies, désigné comme point focal pour l’année internationale des volontaires plus 10 ans (2001-2011), compte catalyser l’action au niveau national, régional et mondial.

Ainsi, il est prévu une grande conférence mondiale sur le volontariat et une exposition multimédia sur les volontaires du monde en 2011, a annoncé Mme Pansieri.

Elle travaille également sur la préparation d’un rapport mondial sur l’état du volontariat avec l’intention de ‘’documenter sur la base d’une recherche universitaire solide complétée par des expériences concrètes sur le terrain, la contribution essentielle du volontariat à la société’’.

‘’La vision à long terme de tous ces efforts est de promouvoir une plus grande participation des citoyens et créer une coalition mondiale sur le volontariat’’, a signalé la coordination des Volontaires des Nations unies.

En réunissant des organisations de volontaires de toutes sortes et de toutes les régions, le Programme volontaires des Nations unies espère que ‘’la communauté du volontariat gagnera en force afin de faire passer ses messages importants en parlant d’une seule voix’’.

A travers la coalition mondiale, le volontariat pourrait devenir un lobbying actif dont le programme a besoin afin d’assurer une plus grande reconnaissance et une meilleure intégration dans les politiques de développement, selon Flavia Pansieri.

Elle a expliqué l’organisation de la réunion consultative de Dakar par le ‘’besoin de créer des synergies, de partager des idées, des expériences et des bonnes pratiques afin de forger une voie à suivre pour le secteur du volontariat en Afrique’’.

Cette réunion de deux jours regroupe des participants venus de 47 pays africains et d’Haïti.

La rencontre doit permettre de ‘’renforcer les partenariats nationaux et régionaux en cours, de mettre en évidence des exemples précis de volontariat contribuant à la réalisation des OMD, mais aussi d’élaborer des recommandations régionales’’.

L’année 2011, marque le 10ème anniversaire de l’Année internationale des volontaires. Les activités connexes se produisent à travers le monde avec des consultations régionales tenues en Turquie, aux Philippines et au niveau de l’Equateur.

Le ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence sénégalaise, Diakaria Diaw, a présidé la rencontre en présence de la Représentante résidente du Programme des Nations unies pour le Développement, coordonnatrice du Système des Nations unies au Sénégal, Bintou Djibo.

ADL/SAB

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1219 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance