Plus de 36 milliards de la BAD pour la construction de la centrale de Sendou



Dakar, 8 déc (APS) - La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé avoir approuvé un prêt de plus de 36 milliards de francs CFA (55 millions d’euros) destinés au financement du projet d’énergie de Sendou, au Sénégal.

’’Le projet couvre la conception, l’élaboration, l’acquisition, la construction, l’exploitation et l’entretien d’une centrale électrique alimentée au charbon de 125 MW sur un site de 29 hectares situé à 35 km de Dakar à Sendou (Bargny)’’, précise l’institution bancaire africaine dans un communiqué dont copie a été transmise mardi à l’APS.

’’La centrale concernée, dont la construction s’étalera sur 24 mois, produira chaque année 925 GWh d’électricité, soit environ 40 % de la consommation du Sénégal en 2008’’, indique la même source.

Selon le communiqué, la BAD a en même temps ’’pour mandat d’organiser une dette de premier rang totalisant 117 millions d’Euros. La dette aura des échéances allant de quatorze ans dont une période de grâce de deux ans’’.

Au Sénégal, explique la BAD, ’’la demande d’électricité est actuellement supérieure à l’offre et continue de croître à un taux annuel de 7 à 8 %, représentant environ 50 MW de nouvelles capacités requises dans la première année qui vienne’’.

Dans le même temps, le taux de la demande de croissance devrait se poursuivre jusqu’en 2025 alors que la demande annuelle pourrait atteindre 8169 GWh.

Sachant que le Sénégal s’appuie fortement sur les produits pétroliers pour l’alimentation des installations de production d’électricité, la majeure partie des recettes d’exportation du pays sont consacrées à l’achat de produits pétroliers importés, ’’une situation qui semble devoir perdurer ou s’aggraver dans le contexte actuel des prix pétroliers’’, fait valoir le texte.

D’un autre côté, plus de 60 pour cent des centrales de la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC) ’’sont vieilles et ont dépassé leur durée d’exploitation normale’’.

Cela fait que ’’le réseau électrique national est constitué d’un grand nombre de petites centrales peu fiables et ne dispose pas d’une grande centrale de base pouvant en assurer la stabilité’’, note encore le communiqué, ajoutant que ’’par conséquent, l’on observe des sautes de tension et des interruptions fréquentes de l’alimentation électrique’’.

’’Afin de stabiliser l’approvisionnement énergétique au Sénégal, le Gouvernement a opté pour la diversification des sources d’énergie afin de rompre avec la dépendance vis-à-vis des produits pétroliers importés, par le développement de technologies basées sur le charbon et les énergies nouvelles et renouvelables’’, rapporte-t-on de même source.

Dans cette optique, Sendou, la plus grande centrale du Sénégal, ’’stabilisera le réseau électrique sénégalais et sécurisera la charge de base’’, en apportant une capacité supplémentaire nette de 125 MW.

’’Ainsi, poursuit le communiqué, le projet d’énergie de Sendou ‘’renforcera la compétitivité du Sénégal et permettra le développement des industries impliquant des lignes de production qui ont besoin d’une puissance continue’’.

Selon le texte, ’’il facilitera aussi la réduction des coûts de 20% en moyenne pour l’électricité produite au Sénégal’’, ce qui aidera ‘’à stabiliser la performance financière de la SENELEC et contribuera à une politique durable des tarifs de l’électricité au Sénégal’’.

Selon le texte, ce projet constitue ’’la deuxième opération du secteur privé de la Banque dans le secteur énergétique au Sénégal’’, puisqu’en juin 2005, la BAD a approuvé un prêt de 8 millions d’euros pour la centrale thermique de Kounoune, destinée à augmenter le niveau de l’approvisionnement d’électricité à un coût compétitif afin de satisfaire la demande croissante d’électricité au Sénégal à l’époque.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1012 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance