Poulaillers et produits locaux transforment la vie des femmes rurales de Kaolack



Keur Baka (Kaolack), 11 oct (APS) - Les interventions du Projet d’appui aux filières agricoles (PAFA) en aviculture villageoise et transformation de produits céréaliers, dans la communauté rurale de Keur Baka (Kaolack, centre), ont été saluées par les femmes bénéficiaires, a constaté le correspondant de l’APS.

Ces bénéficiaires ont reçu la visite, lundi, du président du Fonds international pour le développement de l’agriculture (FIDA), Dr. Kanayo Félix Nwanze, principal bailleur du projet.

Les femmes de Keur Baka qui ont fait, avec fierté et folklore, la démonstration de leurs réalisations notamment en produits céréaliers transformés, de préparation d’aliments de volaille à partir de produits locaux ont salué l’accompagnement du PAFA qui a amené expertise et financement pour la réussite de leurs entreprises.

Cette démonstration des femmes de divers mélanges de produits locaux pour la nourriture des poulets, de produits céréaliers transformés a visiblement ému le 5e président du FIDA, le nigérian Kanayo Félix Nwanze qui a soutenu que ‘’cela fait chaud au cœur de voir le Fonds participe au changement dans la vie des populations notamment rurales’’.

‘’Ce n’est pas le nombre de projets ou le montant des financements qui importe, mais c’est plutôt de voir les changements apportés dans la vie au quotidien des populations rurales qui aspirent comme les citadins à un bien-être, à un épanouissement’’, a indiqué Dr. Nwanze qui était accompagné par le ministre sénégalais de l’Agriculture, Khadim Guèye.

‘’En l’espace de trois mois d’accompagnement par le PAFA, nous avons réussi à récolter un mil à partir de semence de qualité’’, a indiqué Mariame Faye Diagne qui a parlé au nom des femmes bénéficiaires du sous-projet de la filière du mil.

‘’C’est une manière concrète et réussie de relever les ménages ruraux et de combattre efficacement la pauvreté’’, a souligné Mme Diagne qui a offert deux grands boubous de trois pièces au président du FIDA et au ministre de l’agriculture, pour exprimer leur gratititude.

Cette même réussite a été vantée par le président du réseau des 29 coopératives semencières, Aly Diaw et Cheikh Mbacké Diouf, porte parole des porteurs de sous-projet de la filière du niébé.

Bénéficiaire du sous-projet de production et de commercialisation avicoles, Fatou Sakho dont le poulailler a reçu la visite du président du FIDA a expliqué, avec fierté, le changement intervenu dans sa vie et celle de ses cinq enfants grâce à l’appui du PAFA.

‘’Grace à un financement du PAFA, nous avons construit un poulailler amélioré, acheté et introduit 10 sujets dont 9 poules et 1 coq raceur, acheté de petits équipements de production (abreuvoirs, mangeoires), déparasité et signé un contrat de production avec une organisation paysanne’’, a soutenu Mme Sakho. Elle a bénéficié de formation sur les techniques d’aviculture améliorée et la gestion d’une entreprise familiale.

Aujourd’hui, Fatou Sakho qui est une veuve, a enregistré une amélioration de 2 kg au lieu du 1,2 kg habituel du poids des sujets avicoles. Elle fait une production annuelle de 202 sujets et améliore sa sécurité alimentaire et ses revenus annuels qui sont aujourd’hui évalués à 520.000 francs CFA.

PON/SAB


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 884 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance