Projet agro-forestier de lutte contre la désertification(PAGF2)



OBJECTIF GLOBAL

Projet agro-forestier de lutte contre la désertification(PAGF2)
Créer une dynamique de développement au sein des villages par le renforcement des capacités des populations a la mise en valeur de façon durable des ressources du terroir.

OBJECTIFS SPECIFIQUES

Renforcement des capacités locales des populations et de l’appui institutionnel pour qu’elles puissent mieux prendre en charge le développement de leur terroir ;
Stabilisation du processus de dégradation des ressources des terroirs à travers une gestion plus efficiente des ressources naturelles et de l’environnement ;
Augmentation des revenus des populations rurales a travers la diversification des cultures, le développement des AGR et le désenclavement des zones de production ;

RESULTATS ATTENDUS

Les populations organisées et formées prennent en charge elles mêmes la gestion durable des ressources de leur terroir ;
Le processus de dégradation des terres plus particulièrement du capital foncier productif inversé aux moyens d’activités agroforestières et par la réintroduction de l’arbre dans le paysage agricole ;
Les revenus agricoles des populations améliorés au moyen d’activités génératrices de revenus plus par le développement de la culture maraîchère et de l’arboricultures grâce à l’accès facilité a l’eau et au désenclavement des zones de production.

ZONE D’INTERVENTION

Deux départements de la région de Diourbel à savoir : Bambey et Diourbel, soit une superficie de 2526 km2, 21 Communautés Rurales et 757 villages pour une population d’environ 491 900 habitants.

TYPE D’INTERVENTION

Le projet est un projet de développement communautaire qui axe son intervention dans la gestion des ressources naturelles en vue de créer les conditions d’un développement rural intégré à travers la résolution des problèmes majeurs tels que : la pauvreté des sols consécutive à la dégradation de l’environnement, l’accès à l’eau pour la production et la facilitation de l’accès au financement.

PHASES (durée, date de démarrage)

Phase 1 Durée 7 ans (1989-1997)
Phase II : Durée prévisionnel : 06 ans (1999-2004).

Il convient de rappeler que le Projet a perdu une année d’activités, du fait de sa suspension en l’an 2000 par le FIDA et la BOAD.

STRUCTURE CHARGE DE LA TUTELLE

Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature.

PRINCIPAUX PARTENAIRES
1. Partenaires à la base


Les Comités de Développement Villageois (CDV) qui comprennent les associations de jeunes, les Groupements de Promotion Féminine (GPF) etc.

2. Partenaires techniques


Bureaux d’études recrutés comme Opérateurs Partenaires principaux (OPP) et Opérateurs Partenaires spécialisés (OPS), Services techniques de l’Etat tels que : Eaux et Forêts, Hydraulique, Travaux publics, Expansion rurale, Développement communautaire, etc

BAILLEURS DE FONDS

Fonds International de Développement Agricole (FIDA) - http://www.fidafrique.org
Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD).

FINANCEMENT
Montant global : 8,068 milliards de FCFA ;


FIDA : 4578 (en millions)
BOAD : 1300 (en millions)
ETAT : 1660 (en millions)
Bénéficiaires : 530 (en millions)

CONTACTS
Colonel Moumar GUEYE, Directeur du Projet
BP 22 Diourbel, Sénégal
Tel : 971 19 80 / 971 14 54 - Fax :971 27 70
E mail : pagf2@sentoo.sn - moumar@sentoo.sn



Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2818 fois
Projets et Programmes


Commentaires articles

1.Posté par mor g kane le 13/02/2008 19:00
cela est inadmisible que d autres jeunes viennent bosser sur ce genre de projet il faut revoir votre recrutement en, tenant compte un peu sur les personnes connaissant un peu le domaine forestier c est tres important


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance