Réduction de la pauvreté : la stratégie de la CEDEAO promeut les économies (PM)



Dakar, 22 avr (APS) - La stratégie régionale adoptée en 2008 par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) reste un instrument déterminant dans la lutte contre la pauvreté et la promotion des économies de la sous-région, a estimé vendredi le Premier ministre sénégalais Souleymane Ndéné Ndiaye.

M. Ndiaye s’exprimait lors du lancement à Dakar de la campagne d’internationalisation de la stratégie de réduction de la pauvreté, initiée conjointement par la CEDEAO et l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

L’occasion a été saisie par Souleymane Ndéné Ndiaye pour rappeler que l’environnement économique international reste caractérisé ces dernières années par de nombreuses contraintes liées à la crise économique et financière et à la crise énergétique.

Des phénomènes qui ont vu le jour dans les pays développés et dont les causes semblent principalement liées au dérèglement du système économique international.

‘’Les effets de ces perturbations se sont traduits par une relance, puis une récession de l’économie mondiale, après plusieurs années de croissance, particulièrement en Afrique de l’Ouest’’, a relevé Souleymane Ndéné Ndiaye.

L’impact de la crise économique et financière a été déterminant sur les économies de la Communauté, du fait de leur vulnérabilité aux chocs exogènes qui a contribué à fragiliser davantage les structures économiques des Etats, a-t-il estimé.

‘’C’est dans ce contexte que nous saluons les initiatives communes de nos deux institutions communautaires d’élaborer cette stratégie régionale de lutte contre la pauvreté en Afrique de l’Ouest, qui vise à traduire de manière complète notre vision 2020, largement inspirée des objectifs du millénaire pour le développement’’, a souligné Souleymane Ndéné Ndiaye.

Il a ainsi relevé l’originalité de la démarche qui consiste à dépasser les limites des approches nationales et pragmatiques pour faire une revue des programmes régionaux et proposer une démarche intégrée permettant de faire face à l’ampleur des textes inhérents à la transnationalité des défis.

Saluant l’appui des partenaires, le Premier ministre a indiqué que la mise en œuvre de la stratégie contre la pauvreté requiert l’élaboration d’un plan d’action dont l’une des clés essentielles reste l’appropriation des programmes prioritaires par une campagne de sensibilisation et de communication.

Selon Souleymane Ndéné Ndiaye, le Sénégal s’est engagé dans l’éradication de la pauvreté à travers une vision qui s’est traduite par l’élaboration, en 2002, du Document de stratégie de réduction de la pauvreté dans une démarche participative et inclusive.

‘’Ce document et les plans régionaux de développement intégré, ainsi que les plans de développement local, constituent un cadre de référence partagé en matière de politiques économiques et sociales pour la croissance et la réduction de la pauvreté, dans le contexte général des objectifs du millénaire pour le développement’’, a expliqué le chef du gouvernement.

Selon lui, il est important de souligner que toutes ces politiques mentionnent explicitement la nécessité d’impliquer dans la réflexion et de mobiliser dans l’effort, tous les acteurs autour des axes d’intervention prioritaires.

‘’La lutte contre la pauvreté est un défi permanent qui appelle une persévérance dans l’effort, ainsi que des réponses politiques, concertées et efficaces’’, a estimé Souleymane Ndéné Ndiaye.

SBS/ASG

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1200 fois
Lutte contre la pauvreté


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance