SECTEUR DE LA MICROFINANCE, Plus de 90 milliards de F Cfa d’épargne

Le secteur de la micro finance respire la bonne santé. L’épargne mobilisée est estimée à plus de 90 milliards de F Cfa avec un volume de crédit dépassant les 100 milliards de F Cfa et plus d’un million de ménages couverts. Ces résultats précisent l’intégration de la micro finance dans le système financier global et la professionnalisation des institutions.



Le ministre d’État, ministre de l’économie et des finances, Abdoulaye Diop, a révélé que, actuellement au Sénégal, les institutions de micro finance travaillent avec plus d’un million de ménages, avec une mobilisation d’épargne de plus de 90 milliards de F Cfa, et un volume global dépassant les 100 milliards de F Cfa. Présidant, ce mercredi 20 février à Dakar, le lancement des activités de la Fondation Sen’ Finance, Abdoulaye Diop a fait état de l’impact « positif » sur la croissance rapide de ce secteur qui, à son avis, découle des efforts déployés par le gouvernement et les partenaires au développement ayant instauré la confiance des populations et des bailleurs de fonds.

Entre autres actions, le ministre d’État, ministre de l’économie et des finances, a énuméré l’élaboration d’un cadre juridique et d’un plan comptable pour les institutions de micro finance. A cela, Abdoulaye Diop a ajouté la mobilisation de ressources financières extérieures, sous forme de lignes de crédits à des taux d’intérêt concessionnels, le renforcement des capacités d’intervention de la Cellule At-Cpec qui assure la tutelle du ministre des finances sur le secteur des institutions de micro finance, l’élaboration d’une Lettre de politique sectorielle nationale de micro finance, la création d’un fonds d’impulsion à la micro finance logé au ministère de la famille, de l’entreprenariat féminin et de la micro finance.

Abdoulaye Diop a fait savoir que « ces financements des populations par les institutions de micro finance ont touché à la fois de nombreux secteurs d’activités des micro entreprises dans l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat, le petit commerce, le transport, l’habitat social, et de plus en plus les Pme ». A l’en croire, « des Pme qui étaient en difficulté et menacées de faillite, ont bénéficié de concours financiers d’institutions de micro finance, qui leur ont permis de se restructurer et de se consolider, sauvegardant ainsi des emplois ». Abdoulaye Diop de préciser que « ces statistiques ont un impact certain sur la création et la circulation de la masse monétaire, sur la production intérieure brute, sur la consommation des ménages, et sur le Produit intérieur brut (Pib). »

Ainsi, il concède que les institutions de micro finance qui se révèle comme étant un des moyens efficaces de lutte contre la pauvreté, sont en train d’aider les Collectivités locales à fixer les populations dans leurs terroirs, autour d’activités génératrices de revenus réguliers et décents, réduisant l’exode rural, et même le phénomène actuel de l’émigration. S’appuyant sur cet état de fait, le ministre d’État, ministre de l’économie et des finances annonce qu’il est prévu à terme, l’intégration de la micro finance dans le système financier global, avec une grande professionnalisation des institutions.

Cet embelli ne cache pas pour autant les contraintes et obstacles qui seraient accentués par l’absence de ressources financières longues dans les institutions de micro finance. Une situation qui a encouragé la Fondation Sen’ Finance, chargée d’assurer la continuité du Fonds de Contrepartie Sénégalo-Suisse avec un nouveau élan, à entrer dans la danse. Cette structure de droit sénégalais a en bandoulière une ambition d’apporter son appui au secteur de la micro finance pour espérer à la longue contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations marginalisées.

Pour le ministre de l’économie et des finances, Sen’ Finance aura sa partition à jouer face à une politique visant une mobilisation accrue des ressources financières nationales et un relèvement significatif de l’accès des populations, surtout celles des zones rurales, aux services financiers de base.

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 3062 fois
Fondation “ Sen’ Finances ”


Nouveau commentaire :

Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance