SEDHIOU : PROGRAMME DE RECONSTRUCTION DE LA CASAMANCE L’Anrac/Parc renforce son système d’information et de suivi évaluation

La commune de Sédhiou a abrité hier jeudi 15 janvier un atelier de partage sur le système d’information et de suivi-évaluation du Projet d’urgence d’appui à la reconstruction de la Casamance (Parc). Cette rencontre à l’initiative de l’Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales en Casamance (Anrac) a pour objectif d’échanger des expériences en matière de système d’information des interventions en Casamance permettant à l’Anrac de coordonner les activités sur le terrain.



C’est en août 2005 que l’Agence nationale pour la relance des activités économiques et sociales en Casamance (Anrac) a démarré ses activités d’information et de suivi évaluation. Dans une première étape, l’agence a élaboré d’un manuel de procédure du système d’information, de suivi évaluation, mis en place du système d’information géographique et la conception du site web de l’Agence et des différentes bases de données.

Cette centralisation des données se poursuit toujours. « C’est d’ailleurs ce qui explique notre présence ici dans la région de Sédhiou. Il s’agit donc de partager sur le système d’information et de suivi évaluation de cette agence. Nous mettons à la disposition des différents intervenants de la région des informations concernant tout ce que l’Anrac a mis sur pied à savoir des bases de données sur l’alerte, la prévention des conflits, la mobilisation sociale. Il aussi une base de données sur le désarmement la démobilisation, la réinsertion et la réintégration (Ddrr) et enfin une base de données sur les interventions en Casamance » a souligné Moussa Ndiaye, responsable de la cellule information, suivi évaluation à l’Anrac.

Et de relever dans la foulée que « c’est une base de données qui permet de faire une recherche multicritères, c’est-à-dire, toutes les interventions en Casamance peuvent êtres vus en fonctions des collectivités, des intervenants et la sélection des secteurs. Nous avons également un filtre qui permet de voir les interventions achevées, celles en cours, inachevées et les interventions prévues » a-t-il précise. S’exprimant au sujet de la finalité de ce partage, maître Pierre Marie Bassène, directeur général de l’Anrac explique que « la mise en place de ce dispositif de communication et d’échange permet de capitaliser des informations si bien que l’Anrac n’aura ensuite qu’à coordonner les différentes interventions sur le terrain. Cela va sans doute créer une synergie des actions et éviterait, pour les organismes de développement, des interventions doubles pour la même activité ».

S’agissant des complaintes des populations selon lesquelles l’Anrac n’intervient que dans la région de Ziguinchor, Me Bassène note que « cela s’explique par le manque de communication, car nous ne voulons pas faire de publicité autour de nos actions, mais les gens finiront un jour par comprendre une fois qu’ils verront nos plaques installées un peu partout dans la région naturelle de Casamance ». Si des responsables de l’Anrac défendent que les populations de la région de Sédhiou sollicitent très peu l’Anrac, les participants eux déplorent un déficit de communication sur les missions de cette agence et souhaitent une plus grande visibilité des cahiers de charge afin de mieux la solliciter.

Quant au gouverneur de région Cheick Kane Niane et son adjoint administratif, ils se félicitent de cette présence à Sédhiou qu’ils souhaitent pérenne pour, disent-ils, renforcer la communication. « Cela permettra aussi de prendre en compte les besoins des populations et d’orienter les interventions. Des rencontres périodiques seront programmées pour rendre fonctionnel le système d’information de l’Anrac/Par. Vous avez mon soutien et celui de tous mes collaborateurs » a notamment souligné M Niane.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1831 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance