Signature du financement de l’autoroute à péage



Dakar, 16 nov (APS) - IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, et Eiffage, ’’un acteur européen de premier plan dans les secteurs de la construction et des concessions’’, ont annoncé la signature du financement du projet d’autoroute à péage Dakar-Diamniadio, dans un communiqué reçu à l’APS.

Cette route ’’servira d’axe principal d’accès à la ville de Dakar’’, souligne la même source, ajoutant qu’elle ’’améliorera significativement les flux de circulation entrants et sortants de Dakar, facilitant ainsi les déplacements quotidiens de plusieurs dizaines milliers d’habitants et améliorant considérablement l’accès des entreprises aux marchés’’.

Le communiqué rappelle qu’’’IFC a joué le rôle de coordinateur global pour le financement privé de ce projet de référence dont le coût est de 230 millions d’euros (plus de 150 milliards 870 millions de francs CFA)’’.

’’Ce partenariat public-privé, souligne le texte, porte sur une concession de 30 ans, attribuée à Eiffage, pour construire, financer, exploiter et maintenir une autoroute à péage d’environ 25 kilomètres reliant Dakar à Diamniadio.’’

Le communiqué précise que ’’la participation d’IFC pour son propre compte s’élève à 22,5 millions d’euros (plus de 14 milliards 759 millions de FCFA) sous la forme de prêts senior et subordonné à long terme, aux côtés de financements additionnels pour un montant d’environ 40 millions d’euros (plus de 26 milliards 238 millions de Fcfa) fournis par la Banque ouest-africaine de développement, la Banque africaine de développement et la CBAO, l’une des principales banque commerciale sénégalaises’’.

’’Le projet d’autoroute à péage Dakar-Diamniadio constitue la composante privée d’un partenariat public-privé d’envergure, d’un coût total de 419 millions d’euros (plus de 274 milliards 845 millions de francs CFA), mené par la Banque mondiale avec le soutien de la Banque africaine de développement et de l’Agence française de développement’’, indique le communiqué.

Il souligne que ’’la Banque mondiale a joué un rôle clé dans la structuration de cette concession d’autoroute à péage, une première en Afrique de l’Ouest’’. ’’Le périmètre de ce partenariat public-privé inclut également un plan de développement urbain intégré visant à moderniser et restructurer le quartier défavorisé de Pikine, situé à la périphérie de Dakar’’, renseigne le communiqué.

’’Actuellement, souligne-t-il, plus de 100 000 véhicules entrent et sortent de Dakar tous les jours, empruntant pour ce faire une route nationale à double voie, entraînant ainsi de sérieux embouteillages qui affectent les mouvements de biens et de personnes’’.

Seon le communiqué, ’’l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio réduira la durée moyenne du trajet Dakar-Diamniadio, qui peut prendre jusqu’à 2 heures, à moins de 30 minutes’’.

’’Elle contribuera en outre à moderniser les infrastructures routières de Dakar, créant un accès fluide au poumon économique du Sénégal, de ce fait, soutenant directement les objectifs de croissance économique du Sénégal’’, note le communiqué.

ASG/CTN

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 1368 fois
Economie du développement


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance