USAID/COMFISH va faciliter l’élaboration des conventions locales de pêche



Mbour, 8 déc (APS) - Le projet USAID/COMFISH compte faciliter, avec sept conseils locaux de pêche artisanale (CLPA), le processus d’élaboration des conventions locales pour une gestion durable des ressources halieutiques au Sénégal, annonce un communiqué transmis à l’APS.

"Dans un contexte de surexploitation des ressources halieutiques au Sénégal, les conventions locales viennent à l’heure et constitueront, pour les communautés, un bon code de conduite pour une pêche responsable au Sénégal", selon Ibrahima Lô, inspecteur des pêches de la région à Joal.

Il participait à des réunions d’informations sur les conventions locales, précise le même communiqué.

Les conventions locales, indique le texte, sont souvent définies comme une entente formelle entre les utilisateurs des ressources naturelles autour des règles de gestion de ces ressources, et dans le respect des dispositions législatives et réglementaires en vigueur.

Leur processus d’élaboration comporte 14 étapes et couvrira les CLPA de Joal, Mbour, Yenne, Rufisque, Sindia, Cayar et Foundiougne.

La première étape de ce processus vient d’être franchie, avec l’organisation sur ces sites de réunions d’informations.

Le projet USAID/COMFISH est le volet pêche des initiatives de l’USAID relatives aux changements climatiques, à la conservation de la biodiversité et à son programme Feed The Future (initiative alimentaire pour l’avenir).

Il sera principalement mis en œuvre à Cayar, sur la petite côte, dans la région du Cap Vert (Dakar et banlieues), au Saloum et en Casamance.

ADE/ASG


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 958 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance