VALIDATION DU PLAN DE GESTION PADERCA, Un satisfecit total

Le programme d’appui au développement rural en Casamance (PADERCA) a tenu un atelier de validation du plan de gestion environnementale et sociale, jeudi 15 mai 2008, à l’hôtel Néma Kadior de Ziguinchor.



Après un exposé détaillé du plan de gestion par Moussa Sall, écologiste et naturaliste, les participants ont parcouru le projet en faisant des suggestions et des interventions pertinentes allant dans le sens de l’améliorer. Le plan d’action qui prend en charge les problèmes environnemental et social du PADERCA, a été accepté à l’unanimité au niveau régional. Financé à hauteur de deux milliards, le volet environnement est le soubassement d’une bonne agriculture. Moustapha Bodian, coordonnateur du projet, soutient que : « l’objectif de cette rencontre était de valider ensemble le plan d’action. Je me suis réjoui de la pertinence des idées émises par les participants pour un bon exploit de cette mission. Aujourd’hui tout le monde est concerné, il faut qu’on y mette du sien pour la réussite de ce plan de gestion ».

Pour réussir sa mission, le plan de gestion environnementale et sociale du PADERCA va se baser sur les impacts négatifs des activités spécifiques au projet, notamment, la salinité et l’acidification. A ce niveau, les ouvrages de retenue d’eau pourront être conçus de manière à permettre un écoulement relatif important en aval. Ce qui empêchera l’accumulation en sel dans les sols avec les surplus d’eau qui serviront de lessive en aval.

L’érosion hydrique sera aussi pris en compte par la gestion du projet à travers le défrichement des sites pour les besoins des activités agricoles peut être accompagné par des actions de reboisement, de défense et de restauration des sols qui les protègent de la dégradation par des eaux de ruissellement.

D’après Moussa Sall, des études ont été menées dans certaines localités et le résultat est concluant pour l’implantation du projet. C’est le cas dans le département de Bignona ou l’eau est douce et adaptée à l’agriculture. Au niveau hydraulique, l’assainissement est pris en charge par le plan de gestion pour l’évacuation des eaux usées mais surtout la prévention de la mangrove en voie de disparition qui demeure la préoccupation majeure des écologistes.

Le PADERCA qui s’inscrit dans le cadre du programme de relance des activités économique et sociale de la Casamance, va accès son intervention dans la région de Ziguinchor, Kolda et Sedhiou et jouera le rôle de coordination des activités ce plan d’action qui s’étendra sur cinq ans.

Sud Quotidien

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
Lu 2191 fois
Projets et Programmes


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 14
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance