VIDEO. De 25 euros le kilo en République démocratique du Congo à 500 euros au Vietnam, "Envoyé spécial" a enquêté sur le trafic des écailles de pangolin



Accusé à tort d'être le vecteur du Covid-19, le pangolin serait-il victime d'une malédiction ? Le petit mammifère en voie d'extinction fait l'objet d'un trafic international impitoyable. En Afrique, il est braconné pour sa viande mais aussi pour ses écailles, exportées clandestinement en Asie pour leurs supposées vertus médicinales. Extrait d'"Envoyé spécial" à Vinh, au Vietnam, où certaines pharmacies en font commerce.

Source : https://www.francetvinfo.fr/animaux/especes-menace...

Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte
International


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 32
Inscrivez-vous.entrez votre email pour garder le contact car nous avons besoin de vos avis et suggestions.merci d'avance